Communiqué de presse Article provenant de  Innovation, Sciences et Développement économique Canada

Archivé - Le gouvernement Harper accroît l'accès au service Internet haute vitesse dans les régions rurales de la Nouvelle-Écosse

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Le ministre d'État Holder et le député Armstrong annoncent l'octroi d'un investissement substantiel qui permettra d'offrir des services Internet rapides et fiables à 14 000 foyers en Nouvelle-Écosse

Le 7 juillet 2015 — Truro (Nouvelle-Écosse)

Les tâches quotidiennes qui étaient autrefois effectuées en personne, comme le magasinage, les communications, l'apprentissage et les transactions bancaires, se font maintenant en ligne. En vue d'offrir aux Canadiens un accès accru à ces services et à bien d'autres en ligne, le ministre d'État (Sciences et Technologie), l'honorable Ed Holder, et le député de Cumberland-Colchester-Musquodoboit Valley, Scott Armstrong, ont annoncé que le gouvernement du Canada verserait environ 6 millions de dollars à Seaside Wireless Communications afin de brancher quelque 14 000 foyers et entreprises de la Nouvelle-Écosse à des services Internet haute vitesse élargis et améliorés.

Les collectivités suivantes notamment bénéficieront de ce projet : Pictou, Antigonish, Colchester, Guysborough, Inverness, Cape Breton, Cumberland, Richmond et, Victoria.

On s'attend à ce que le projet soit complété d'ici août 2018, ce qui permettra de fournir des services Internet à une vitesse moyenne de 5 mégabits par seconde.

Pour les Canadiens vivant dans des collectivités qui n'ont pas accès à Internet ou qui ont seulement accès à des services à faible débit, une connexion haute vitesse permettra de créer des possibilités économiques, des emplois, ainsi que de nouveaux produits et services.

D'ici le 150e anniversaire du Canada en 2017, plus de 98 % des foyers canadiens pourront s'abonner à un service Internet haute vitesse nouveau ou amélioré, ce qui sera la concrétisation de l'engagement du gouvernement Harper envers les Canadiens vivant en milieu rural.

Les faits en bref

  • Le projet, qui sera réalisé par Seaside Wireless Communications, touchera environ 14 000 foyers des régions rurales dans 10 comtés du Nord-Est de la Nouvelle-Écosse, du cap Chignecto sur la baie de Fundy jusqu'à Meat Cove sur la pointe nord de l'île du Cap-Breton.
  • Dans le cadre du Plan d'action économique de 2014, le gouvernement du Canada a mis sur pied le programme Un Canada branché, assorti d'une enveloppe de 305 millions de dollars, afin de brancher 280 000 ménages canadiens additionnels des régions rurales et éloignées à Internet haute vitesse à une vitesse minimale de 5 mégabits par seconde.
  • Dès la première ronde des approbations de projets, le gouvernement a surpassé la cible fixée dans le Plan d'action économique de 2014 par plus de 75 000 foyers. Il pourra ainsi offrir à plus de 356 000 foyers de l'ensemble du pays un accès à Internet haute vitesse, et ce, à un coût inférieur de près de 40 % aux prévisions.
  • L'été dernier, le gouvernement a invité les Canadiens à donner leur rétroaction en ligne afin de mieux cerner les régions où les besoins en matière de services Internet haute vitesse étaient les plus grands. Une fois l'information reçue, Industrie Canada a invité les fournisseurs de services Internet à soumettre des propositions de projets au titre du programme Un Canada branché en vue de bâtir les infrastructures sans fil ou câblées nécessaires pour offrir des services dans les collectivités rurales et éloignées où les besoins sont les plus grands.
  • Les premiers projets devraient être achevés d'ici la célébration du 150e anniversaire de la Confédération en 2017.
  • Dans le cadre du programme Un Canada branché, Industrie Canada a reçu plus de 300 demandes de fournisseurs de services Internet d'un bout à l'autre du Canada.
  • Toutes les provinces et tous les territoires du pays bénéficieront du programme Un Canada branché. Les annonces de projets individuels auront lieu tout au long de l'été.

Citations

« Notre gouvernement comprend bien que l'accès à Internet haute vitesse est essentiel pour le commerce et les activités de tous les jours de la population de la Nouvelle-Écosse. Le financement annoncé aujourd'hui permettra à 14 000 foyers et entreprises d'obtenir des services Internet haute vitesse élargis et améliorés, ce qui donnera à notre région les outils pour retenir les entreprises et conserver des emplois. »

— Le député de Cumberland-Colchester-Musquodoboit Valley, Scott Armstrong

« Pour la plupart des Canadiens, l'accès à des réseaux à large bande fiables et à prix abordable constitue un élément important de la vie de tous les jours. Notre gouvernement est déterminé à faire en sorte que les Canadiens des régions rurales et éloignées aient accès aux services à large bande dont ils ont besoin pour leurs activités quotidiennes, et ce, à un coût abordable. La modernisation de l'infrastructure à large bande du Canada sera avantageuse pour les Canadiens et contribuera à soutenir la croissance économique au pays. »

— Le ministre d'État (Sciences et Technologie), Ed Holder

« L'annonce d'aujourd'hui marque la prochaine phase importante du plan de notre gouvernement visant à offrir les avantages des services Internet haute vitesse aux régions rurales et éloignées de notre pays. Pour faire du Canada une nation numérique encore plus branchée, il est essentiel de permettre aux Canadiens d'accéder à Internet haute vitesse afin qu'ils puissent parfaire leur formation, tirer profit des possibilités d'affaires et plus encore. »

— Le ministre de l'Industrie, James Moore

« Le programme Un Canada branché est avantageux non seulement pour les collectivités rurales de partout en Nouvelle-Écosse, mais également pour notre entreprise. Ce programme aidera TruLeaf, en tant qu'entreprise de technologies agricoles, à être plus novatrice et efficiente dans le déploiement mondial de ses systèmes agricoles ainsi qu'à demeurer une entreprise rurale viable en Nouvelle-Écosse. »

— Le président-directeur général de TruLeaf, Gregg Curwin

« Nous remercions le gouvernement du Canada d'avoir su reconnaître l'importance fondamentale d'Internet haute vitesse pour les Canadiens des régions rurales. Ce projet contribuera grandement à l'atteinte de l'un des buts de notre entreprise, soit de combler l'écart entre l'expérience des utilisateurs d'Internet en milieu rural et celle des utilisateurs en milieu urbain. Le nouveau service sera un atout majeur pour nos clients, car l'accès à Internet haute vitesse à prix abordable est essentiel pour eux. De plus, ce projet constituera une raison de plus pour laquelle il fait bon vivre dans les régions rurales de la Nouvelle-Écosse. »

— Le chef de la direction de Seaside, Loran Tweedie

Lien connexe

Suivez-nous sur Twitter : @industriecanada

Renseignements :

Jake Enwright
Attaché de presse
Cabinet du ministre de l'Industrie
343-291-2500

Relations avec les médias
Industrie Canada
343-291-1777
relations-medias@ic.gc.ca


Recherche d'information connexe par mot-clés

L'hon. Ed Holder Innovation, Sciences et Développement économique Canada Économie et industrie

Date de modification :