Communiqué de presse Article provenant de  Commission canadienne de sûreté nucléaire

Archivé - La CCSN publie le REGDOC-2.3.3, Bilans périodiques de la sûreté

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Après la période de consultation du 6 août 2014 au 6 octobre 2014, la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) a publié le document d’application de la réglementation REGDOC-2.3.3, Bilans périodiques de la sûreté.

Bilans périodiques de la sûreté énonce les exigences et l’orientation relatives à la réalisation des bilans périodiques de la sûreté (BPS) pour une centrale nucléaire. Un BPS est une évaluation complète de la conception, de l’état et de l’exploitation d’une centrale nucléaire. C’est un moyen efficace d’obtenir un aperçu général de la sûreté réelle d’une centrale et de déterminer les améliorations raisonnables et pratiques à mettre en œuvre pour assurer la poursuite sécuritaire de l’exploitation.

Le REGDOC-2.3.3 remplace le document  RD-360, Prolongement de la durée de vie des centrales nucléaires (2008).

Pour examiner le document, consultez la page :

La CCSN réglemente l’utilisation de l’énergie et des matières nucléaires afin de préserver la santé, la sûreté et la sécurité des Canadiens, de protéger l’environnement, de respecter les engagements internationaux du Canada à l’égard de l’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire, et d’informer objectivement le public sur les plans scientifique ou technique ou en ce qui concerne la réglementation du domaine de l’énergie nucléaire.

En bref

  • Toutes les centrales nucléaires au Canada sont dotées de réacteurs de type CANDU, une technologie sûre et fiable.
  • Afin de respecter les exigences réglementaires de la CCSN et leur propre gouvernance interne, les titulaires de permis de centrale nucléaire évaluent régulièrement leur rendement afin de veiller au maintien de la sûreté.
  • Un bilan périodique de la sûreté constitue un moyen efficace d’obtenir une vue d’ensemble de la sûreté d’une centrale et de déterminer les modifications raisonnables et pratiques à y apporter pour en assurer l’exploitation sûre.

Information connexe

Liens supplémentaires

Aurèle  Gervais
   Responsable des relations avec les médias et les collectivités
   Commission canadienne de sûreté nucléaire
   613-996-6860
   1-800-668-5284
   mediarelations@cnsc-ccsn.gc.ca


Recherche d'information connexe par mot-clés

Commission canadienne de sûreté nucléaire Santé et sécurité Liens et fonctions

Date de modification :