Discours Article provenant de  L'Agence fédérale de développement économique pour le Sud de l'Ontario

Archivé - Annonce de financement dans le cadre de l'Initiative de développement économique pour l'AFO et La Cité

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Notes d'allocution

Royal Galipeau, député fédéral d'Ottawa–Orléans

Ottawa (Ontario)

Le 20 mars 2015

Le version prononcée fait foi.


Bonjour mesdames et messieurs, amis et invités.

Je vous remercie de vous être joint à nous. J'aimerais remercier Lise Bourgeois et son équipe à La Cité de nous accueillir ce matin.

Je suis particulièrement heureux d'être ici aujourd'hui comme nous sommes le 20 mars, date de la Journée internationale de la Francophonie, dans le cadre des Rendez-vous de la Francophonie. À ce moment de l'année, des événements ont lieu partout dans le monde pour promouvoir la langue française.

Les groupes représentés ici aujourd'hui, La Cité et l'Assemblée de la francophonie de l'Ontario, consacrent leur temps à faire en sorte que les organisations francophones disposent des outils dont elles ont besoin pour croître et prospérer.

Comme député fédéral d'Ottawa–Orléans, c'est pour moi un grand honneur de vous faire part d'excellentes nouvelles de la part de notre gouvernement.

Je suis heureux d'affirmer que, sous la direction de notre premier ministre, le Canada affiche fièrement l'un des meilleurs bilans du G-7 en matière de création d'emplois.

Nous sommes parmi les chefs de file de la croissance économique au monde, et nous sommes reconnus mondialement comme l'un des meilleurs milieux d'investissement.

Notre gouvernement non seulement établit les conditions macroéconomiques favorables à la croissance et à la prospérité des entreprises, mais nous rendons aussi la vie plus abordable pour les familles canadiennes.

Grâce à l'initiative de la baisse d'impôt pour les familles, les Canadiens ont maintenant plus d'argent dans leurs poches pour s'occuper de priorités telles que leur famille.  

Comme l'a affirmé le premier ministre Harper : « Notre gouvernement tient sa promesse d'équilibrer le budget fédéral. Nous sommes maintenant en mesure de tenir notre promesse d'aider les familles canadiennes à équilibrer le leur. »

Les mêmes sentiments s'appliquent à notre accent mis sur la croissance économique. Nous restons résolus à offrir les bonnes ressources aux particuliers et aux entreprises de cette région afin de créer des emplois, de rester concurrentiels et de prospérer à long terme.

Notre gouvernement comprend que les petites et moyennes entreprises, entrepreneurs et organisations de développement économique jouent un rôle déterminant dans la création d'emplois et dans le renforcement de la compétitivité du Canada.

Tout simplement, les petites et moyennes entreprises occupent une grande place au Canada.

Notre gouvernement s'engage à appuyer la croissance et la diversification de l'économie du Sud de l'Ontario. Nous le ferons en accordant des investissements aux personnes et aux idées qui aideront les entreprises et les organisations francophones à avoir du succès, à croître et à continuer de jouer un rôle important pour assurer la prospérité économique de notre région.

Les collectivités de langue officielle sont diversifiées et pleines de vie, en plus de compter bien des institutions et des associations œuvrant dans les domaines de l'éducation, de la culture, de la santé, de la justice, de l'économie et des communications.

En Ontario, la population francophone est la plus nombreuse au Canada, à l'extérieur du Québec.

L'Ontario abrite maintenant 611 500 Franco-Ontariens.

C'est ce qui m'amène à parler de la raison qui nous rassemble ici aujourd'hui.

Notre gouvernement est fier d'appuyer les organisations francophones telles que l'Assemblée de la francophonie de l'Ontario et La Cité.

Aujourd'hui, j'ai le plaisir d'annoncer qu'un investissement total de 1 924 844 dollars a été accordé à ces deux associations.

FedDev Ontario accorde à l'Assemblée de la francophonie de l'Ontario jusqu'à concurrence de 999 840 dollars pour élaborer et gérer un programme de stages pour les jeunes dans l'ensemble du Sud de l'Ontario. Grâce à ce programme de stages, l'AFO aidera des entreprises et des organismes à but non lucratif à engager de jeunes stagiaires francophones à temps plein pour un maximum de 52 semaines.

La Cité recevra jusqu'à concurrence de 925 004 dollars afin d'élaborer des capsules de formation en ligne pour aider les entreprises francophones à développer des compétences en gestion des entreprises et en entrepreneuriat, et pour soutenir l'élaboration de nouveaux produits grâce à des partenariats de recherche appliquée avec des entreprises et des organismes communautaires.

En fournissant aux Francophones les outils dont ils ont besoin pour faire affaire en Ontario, nous aiderons à conserver et à créer des emplois ici, dans notre collectivité.

Je me réjouis de constater que l'on s'attend à ce que ces projets créent 36 emplois permanents, et 60 emplois temporaires à temps plein au cours de ces projets.

Je vous réitère mes félicitations.


Produits connexes


Recherche d'information connexe par mot-clés

L'Agence fédérale de développement économique pour le Sud de l'Ontario Économie et industrie

Date de modification :