Discours Article provenant de  L'Agence fédérale de développement économique pour le Sud de l'Ontario

Archivé - Annonce de financement en vertu de l'initiative Investir dans l'innovation des entreprises pour l'Accelerator Centre de Waterloo

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Notes d'allocution

L'honorable Gary Goodyear,
ministre d'État de l'Agence fédérale
de développement économique pour
le Sud de l'Ontario

Waterloo (Ontario)

Le 15 janvier 2015

Durée de l'allocution : environ 7 minutes 30 secondes

La version prononcée fait foi


Je vous remercie, Peter, de cette aimable présentation.

Bonjour mesdames et messieurs, amis et invités.

Je tiens d'abord à remercier l'Accelerator Centre d'être l'hôte pour l'annonce d'aujourd'hui.

C'est un grand plaisir d'être ici avec vous aujourd'hui.

Comme vous pouvez le constater en regardant autour de vous, beaucoup de personnes travaillent fort dans ce Centre. Ces locaux, et ce que vous voyez ici, sont un exemple du soutien offert aux entreprises à croissance élevée dans la région de Cambridge-Kitchener-Waterloo.

Ce sont des compagnies comme celles qui travaillent avec l'Accelerator Centre qui créent des emplois et mettent de nouvelles idées au premier plan tous les jours.

Pour un moment, j'aimerais parler des petites entreprises.

Comme vous le savez, les petites et moyennes entreprises sont l'épine dorsale de l'économie canadienne. Elles emploient environ 70 % de la population active totale dans le secteur privé. Elles représentent près de 90 % des exportateurs canadiens. Et elles contribuent à environ 41 % du produit intérieur brut du secteur privé du Canada.

C'est pourquoi notre gouvernement s'engage à soutenir le développement et la prospérité de nos entrepreneurs et des entreprises.

Mesdames et messieurs, qu'il s'agisse de diminuer le taux d'imposition, de réduire la paperasse ou de signer des accords de libre-échange, notre gouvernement met en place les bonnes conditions macroéconomiques pour la prospérité des entreprises canadiennes.

Nous rendons aussi la vie plus abordable pour les familles canadiennes avec notre récente Baisse d'impôt pour les familles, afin que les familles aient plus d'argent dans leurs poches, pour dépenser quant aux priorités de leur famille.

Comme l'a affirmé le premier ministre Harper : « Notre gouvernement tient sa promesse d'équilibrer le budget fédéral. Nous sommes maintenant aussi en mesure de tenir notre promesse d'aider les familles canadiennes à équilibrer le leur. »

Les mêmes sentiments s'appliquent à notre accent sur la croissance économique. Nous demeurons déterminés à fournir les bonnes ressources aux particuliers et aux entreprises de cette région dans le but de créer des emplois, de demeurer concurrentiels et de prospérer à long terme.

Et une grande partie de cette prospérité à long terme consiste à assurer l'accès aux capitaux et un soutien de mentorat afin d'aider les entrepreneurs à réussir en affaires.

C'est pourquoi en 2010, le premier ministre Stephen Harper a lancé l'initiative Investir dans l'innovation des entreprises, ou IIE, pour le Sud de l'Ontario. L'IIE avait deux buts.

Premièrement, elle devait aider à élargir la communauté locale d'investisseurs providentiels.

Le deuxième objectif était d'améliorer l'accès au financement pour les entreprises en démarrage. Toute entreprise qui demandait un financement fédéral devait obtenir des engagements d'investisseurs providentiels et de capital-risqueurs.

Je peux vous dire que l'initiative a été très bien reçue et a profité à près de 350 entreprises, 86 entreprises avec des investissements directs de mon Agence, FedDev Ontario, et 260 entreprises par l'intermédiaire d'investisseurs providentiels qui étaient membres de réseaux appuyés par notre Agence.

Par conséquent, j'ai relancé l'IIE en décembre dernier afin de pouvoir continuer d'élargir le réseau d'innovation ici, dans le Sud de l'Ontario.

C'est ce qui m'amène à parler de la raison qui nous rassemble ici aujourd'hui. Je suis heureux d'annoncer un investissement pouvant atteindre 8 millions de dollars pour l'Accelerator Centre de Waterloo afin d'élargir son programme AC JumpStart. [Pause pour les applaudissements]

Qu'est-ce que cela signifie pour les entrepreneurs dynamiques de cette région?

Le projet comprendra de nouveaux partenaires de prestation. Cela signifie plus de soutien pour les entreprises à potentiel élevé dans leurs efforts d'attirer de nouveaux clients et de mettre leurs produits et services sur de nouveaux marchés.

Cela voudra dire que le programme peut aider des entreprises innovatrices de la région à maintenir la traction réalisée auprès des clients et du développement de produits, un stade critique pour beaucoup de petites entreprises.

Mettre les idées et les produits canadiens en marché partout dans le monde permet de conserver et de créer des emplois ici, au pays.

C'est pourquoi je suis heureux de souligner que le nouveau financement pour le programme AC JumpStart devrait aider la croissance de 180 entreprises à potentiel élevé, ce qui mènera au maintien de 180 emplois et à la création de 700 nouveaux emplois.

Notre gouvernement favorise la croissance économique à Kitchener, à Cambridge et dans toute la région de Waterloo en investissant dans les entreprises innovatrices canadiennes.

L'annonce d'aujourd'hui est un exemple parfait de la façon dont notre gouvernement aide les entreprises à potentiel élevé à mettre plus rapidement en marché d'excellentes idées. En aidant nos entrepreneurs et nos innovateurs à exporter leurs produits et services au reste du monde, nous leur permettons de créer des emplois et d'assurer la croissance et la prospérité économique ici au pays.

Mesdames et messieurs, notre gouvernement croit que c'est au moyen d'un tel appui que nos innovations et nos entreprises du Sud de l'Ontario réussissent à se démarquer.

Les organisations comme la vôtre et celles qui vous appuient sont la raison pour laquelle cette région possède une réputation si solide pour l'innovation des entreprises et la technologie. En fait, selon le triangle technologique du Canada, il y a plus de 1 000 entreprises de technologie dans la région de Waterloo.

Je vous réitère mes félicitations. Je me réjouis à la perspective de constater les succès découlant de l'expansion du programme AC JumpStart.

Je vous remercie.

Documents connexes


Recherche d'information connexe par mot-clés

L'Agence fédérale de développement économique pour le Sud de l'Ontario Économie et industrie

Date de modification :