Communiqué de presse Article provenant de  Sécurité publique Canada

Archivé - Le Canada et les États-Unis annoncent l'étape II du projet pilote d'inspection préalable des camions cargo

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Le 24 février 2014 – Fort Erie (Ontario) – Sécurité publique Canada

Aujourd'hui, l'honorable Steven Blaney, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile du Canada, l'honorable Robert Nicholson, ministre de la Défense nationale du Canada, Alejandro Mayorkas, sous-secrétaire du département de la Sécurité intérieure des États-Unis, Charles E. Schumer, sénateur de l'État de New York au Congrès des États-Unis, et Brian Higgins, membre du Congrès américain pour l'Ouest de l'État de New York, ont officiellement lancé l'étape II du projet pilote d'inspection préalable des camions cargo au poste frontalier du pont Peace entre Fort Erie, Ontario, et Buffalo, New York. Ce projet pilote constitue un livrable clé du Plan d'action Par-delà la frontière publié par le premier ministre Harper et par le président Obama en décembre 2011.

Le Canada et les États-Unis ont recours à ce projet pilote pour évaluer la possibilité que des agents du Customs and Border Protection des États-Unis (CBP) effectuent au Canada les inspections primaires des camions cargo à destination des États-Unis dans le but d'améliorer la gestion de la frontière commune et les perspectives économiques pour les deux pays.

Le ministre Blaney, le ministre Nicholson, le sous-secrétaire Mayorkas et le membre du Congrès Higgins ont visité l'aire d'inspection préalable des camions cargo du CBP pour constater par eux-mêmes la façon dont l'inspection préalable permettra de relever les défis liés aux problèmes de congestion auxquels se heurtent les voyageurs et les camionneurs lorsqu'ils traversent le pont.

Faits en bref

  • En mars 2013, le Canada et les États-Unis ont signé le protocole d'entente permettant la mise en œuvre du projet pilote d'inspection préalable par le CBP des camions cargo sur le sol canadien. L'étape I du projet pilote a été lancée au poste frontalier du Pacific Highway entre Surrey, Colombie-Britannique, et Blaine, Washington, en juin 2013.
  • L'objectif du prédédouanement est d'accélérer la circulation légitime des marchandises et des personnes tout en assurant la sécurité et l'intégrité des frontières.
  • Cela est primordial pour les gouvernements du Canada et des États-Unis dont les niveaux de voyages et d'échanges commerciaux transfrontaliers sont parmi les plus élevés du monde – des activités essentielles à la prospérité économique des deux pays.

Citations

« Les gouvernements du Canada et des États-Unis assurent une circulation efficace des voyageurs et des marchandises à notre frontière commune. Je suis ravi de la réussite de l'étape I du projet pilote au poste frontalier du Pacific Highway, en Colombie-Britannique, et je suis heureux d'annoncer que nous allons maintenant lancer l'étape II de cette importante initiative. »
– L'honorable Steven Blaney, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

« Ce projet pilote permettra d'accroître le transport des personnes et des marchandises à la frontière entre le Canada et les É.-U. Je suis très heureux que l'étape II est exécutée à Fort Erie, où les déplacements et le commerce transfrontaliers sont essentiels. »
– L'honorable Robert Nicholson, ministre de la Défense nationale, député (Niagara Falls)

« La mise en œuvre de ce projet pilote constitue une autre réussite clé de l'initiative Par-delà la frontière. Les efforts communs exercés par les États-Unis et le Canada constituent des éléments clés à l'accélération du mouvement du commerce sécuritaire et à l'amélioration des possibilités économiques de nos deux pays. »
– Alejandro Mayorkas, sous-secrétaire du département de la Sécurité intérieure des États-Unis

« Aujourd'hui est un jour marquant pour l'Ouest de l'État de New York, pour ses navetteurs, ses restaurants, ses entreprises, ses équipes sportives, ses résidents, entre autres. Il nous a fallu bien du temps pour parvenir à ce que le pont Peace soit sélectionné comme l'un des deux seuls sites du projet pilote au pays où les poids lourds civils font l'objet d'un prédédouanement au côté canadien, mais j'ai bon espoir que l'attente en aura valu la peine. À compter d'aujourd'hui, le programme pilote passera à l'histoire de l'Ouest de l'État de New York et, s'il s'avère une réussite, il pourrait être implanté de façon permanente et mener au déménagement de tous les inspections de camions en Ontario. »
– Charles E. Schumer, sénateur de l'État de New York au Congrès des États-Unis

« Les États-Unis et le Canada entretiennent depuis longtemps un solide partenariat binational renforcé par l'entente Par-delà la frontière. L'inspection préalable a obtenu du succès au cours de l'étape I et se veut très prometteuse pour faciliter la circulation plus efficace des biens, tout en procurant des avantages environnementaux et en réduisant la congestion pour tous ceux qui traversent le pont. Une frontière plus prévisible permet de faire grandir les économies déjà profondément liées de l'Ouest de l'État de New York et du Sud de l'Ontario en créant des emplois et des entreprises des deux côtés du pont. »
– Brian Higgins, membre du Congrès, New York - 26, membre du comité de la Chambre sur la sécurité intérieure et du caucus de la frontière du Nord

« Le Peace Bridge Authority défend depuis longtemps le concept d'inspection préalable, car il offre une solution vraiment novatrice, axée sur la technologie de la gestion des frontières. Lorsqu'il sera pleinement mis en œuvre, une fois l'étape pilote terminée – dont nous espérons les résultats positifs à la suite de ces essais - le concept permettra la réduction réelle, immédiate et nécessaire de la congestion dans le corridor du pont Peace. L'inspection préalable peut grandement améliorer le fonctionnement de notre frontière, sans toutefois sacrifier la sécurité, la souveraineté ou les prouesses en matière de commerce du Canada et des États-Unis. »
– Anthony Annunziata, président de la Buffalo et Fort Erie Public Bridge Authority

« L'industrie du camionnage a un intérêt tout particulier pour la facilitation du transport de marchandises à la frontière entre le Canada et les États-Unis, tout en assurant la sécurité. Le projet pilote du pont Peace démontre la nouvelle pensée novatrice et ses résultats sont donc d'une grande importance pour nous et pour la plus importante relation commerciale bilatérale au monde. Nous nous réjouissons de la possibilité de faire partie du processus lorsque le projet pilote aura été évalué. »
– David H. Bradley, président, Alliance canadienne du camionnage et Ontario Trucking Association

« La Canadian/American Border Trade Alliance approuve l'inspection préalable en tant qu'initiative de transformation dans le cadre du Plan d'action Par-delà la frontière du Canada et des États-Unis, laquelle améliore l'efficacité d'un processus d'inspection à la frontière sécuritaire qui permet l'accélération du passage des négociants dignes de confiance à la frontière. »
– James D. Phillips, président et PDG, Canadian/American Border Trade Alliance

« Le programme pourrait potentiellement réduire considérablement les temps d'attente à l'un des passages frontaliers les plus achalandés entre le Canada et les États-Unis. Le succès de sa mise en œuvre contribuera grandement à rendre notre frontière commune plus efficace. »
– Perrin Beatty, président-directeur général de la Chambre du commerce du Canada

Produits connexes


Recherche d'information connexe par mot-clés

Sécurité publique Canada Transport Santé et sécurité

Date de modification :