Communiqué de presse Article provenant de  Sécurité publique Canada

Archivé - Le gouvernement du Canada appuie la lutte contre la criminalité de l'Î.–P.–É.

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Un financement pour faire une différence auprès des filles à risque

Le 9 janvier 2014 – Île–du–Prince–Édouard

L'honorable Gail Shea, ministre des Pêches et des Océans et députée d'Egmont, Î.–P.–É., au nom de l'honorable Steven Blaney, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, a souligné aujourd'hui, la réussite d'un programme de prévention du crime, Girls Circle, qui fait une différence pour les filles à risque de l'Î.–P.–É.

Exécuté par le Women's Network de l'Î.–P.–É., Girls Circle aide les filles, âgées de 10 à 12 ans, à éviter la participation à des activités criminelles en offrant des services de soutien axés sur l'augmentation des connexions positives, les forces personnelles et les compétences, ainsi qu'en reliant les participants à leur collectivité.

Le programme Girls Circle est préventif, dans le sens qu'il se fie aux forces actuelles des filles et leur donne des aptitudes robustes applicables à la vie de tous les jours, ce qui les aide à développer leur résilience et une bonne santé mentale. Elles ont augmenté leurs habiletés à la pensée critique et leur confiance et se sentent mieux préparées à prendre des décisions saines axées sur les valeurs relativement à leur vie.

Les faits en bref

  • Le gouvernement du Canada a fourni 682 823 $ sur trois ans pour appuyer ce projet important.
  • Depuis avril 2012 jusqu'à mars 2013, le gouvernement a financé 105 programmes communautaires de prévention du crime dans le cadre de la Stratégie nationale pour la prévention du crime de Sécurité publique Canada, auxquels ont participé plus de 16 000 jeunes à risque.
  • L'automne dernier, notre gouvernement a également engagé jusqu'à concurrence de 10 millions de dollars en vue de nouveaux projets de prévention du crime en vertu du Fonds d'action en prévention du crime de la Stratégie nationale pour la prévention du crime.

Citations

« Grâce à ce projet, nous offrons des aptitudes à la vie quotidienne qui aident les filles à risque à faire des choix intelligents et à éviter la consommation de drogues et la participation à des activités criminelles. C'est là un exemple de l'engagement qu'a pris notre gouvernement à prévenir la criminalité et à faire de nos rues et de nos collectivités des endroits où il fait bon vivre, travailler et élever nos enfants. »

–Gail Shea, ministre des Pêches et des Océans et députée d'Egmont, Î.–P.–É

« Girls Circle est un magnifique programme qui appuie notre collectivité dans le travail avec les filles afin d'atténuer les facteurs de risque et élaborer les facteurs protecteurs. Les choses comme l'exposition à la toxicomanie, à la violence physique et sexuelle, aux problèmes de santé mentale et au taxage relationnel, entre autres, exposent les jeunes au risque de victimisation et de criminalisation. »

–Michelle MacCallum, gestionnaire du programme jeunesse avec le Women's Network de l'Île–du–Prince–Édouard

Liens connexes

Contacts

Jean–Christophe de Le Rue
Directeur des communications
Cabinet du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
613–991–2924

Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613–991–0657

Suivez Sécurité publique Canada sur Twitter : (@Securite_Canada).


Recherche d'information connexe par mot-clés

Sécurité publique Canada Information et communication

Date de modification :