Communiqué de presse Article provenant de  Sécurité publique Canada

Archivé - Le gouvernement Harper lance une campagne nationale pour mettre fin à la cyberintimidation

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

La campagne sensibilisera la population à l'égard de la cyberintimidation et de la distribution non consensuelle d'images intimes.

Le 9 janvier 2014 – Halifax

Le ministre de la Justice et procureur général du Canada, Peter MacKay, au nom du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, Steven Blaney, se trouvait à Halifax aujourd'hui afin de lancer la campagne de sensibilisation publique contre la cyberintimidation du gouvernement du Canada, Non à la cyberintimidation. La campagne nationale fera connaître aux Canadiennes et Canadiens les répercussions de la cyberintimidation, et le moment où ce comportement constitue un acte criminel.

Par l'intermédiaire d'une publicité télévisée et en ligne, la première phase de la campagne, dévoilée aujourd'hui, est conçue pour aider les parents à comprendre à quel moment la cyberintimidation constitue un acte criminel. En février, une deuxième phase de la campagne s'adressant aux jeunes sera lancée afin de les encourager à prendre des mesures contre la cyberintimidation avant qu'elle n'aille trop loin. Le gouvernement a aussi lancé Canada.ca/Nonalacyberintimidation, une ressource détaillée à l'intention des parents et des jeunes qui présente des renseignements, des conseils et des outils dont ils ont besoin afin de prévenir la cyberintimidation et d'y mettre fin.

Au moyen de cette campagne de sensibilisation publique nationale, notre gouvernement prend des mesures énergiques afin de protéger nos enfants et nos jeunes contre la cyberintimidation.

Faits essentiels

  • Le projet de loi C-13, Loi sur la protection des Canadiens contre la cybercriminalité,a été déposé le 20 novembre 2013. Cette législation criminaliserait la distribution d'images intimes sans le consentement de la personne concernée.
  • Le gouvernement appuie également l'élaboration d'un bon nombre de projets en milieu scolaire afin de prévenir l'intimidation, dans le cadre du financement de 10 millions de dollars qui a été engagé en 2012 en vue de réaliser de nouveaux projets de prévention du crime.
  • Voici d'autres projets importants que le gouvernement appuie afin de traiter la cyberintimidation :
    • le Centre de prévention du crime chez les jeunes de la GRC offre aux jeunes, aux parents, aux policiers et aux éducateurs des ressources, telles que des fiches documentaires, des plans de leçon et des outils d'apprentissage électroniques, traitant de questions comme l'intimidation et la cyberintimidation;
    • les sites Web du Centre canadien de la protection de l'enfant, Cyberaide.ca et AidezMoiSVP.ca, que les Canadiens peuvent utiliser pour signaler les cas d'exploitation sexuelle d'enfants sur Internet et obtenir de l'aide contre l'exploitation découlant de la diffusion non consensuelle d'images sexuelles.

Citations

« Trop de familles dans l'ensemble du pays ont connu les effets dévastateurs de la cyberintimidation. Notre gouvernement n'accepte pas d'observer sans rien faire le harcèlement en ligne de nos enfants. Grâce à cette campagne nationale, nous informons les parents et les jeunes au sujet de la cyberintimidation et de la manière dont elle peut constituer un acte criminel. »
Steven Blaney, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

« La cyberintimidation est une question qui touche chacun de nous et qui exige que les Canadiennes et Canadiens travaillent de concert afin d'y mettre fin. Cette campagne de sensibilisation publique nationale est une étape importante pour protéger nos enfants sur Internet. En plus de l'introduction du projet de loi C‑13, la Loi sur la protection des Canadiens contre la criminalité, de notre gouvernement, nous prenons des mesures claires pour lutter contre la cyberintimidation. »
Peter MacKay, ministre de la Justice et procureur général du Canada

« La cyberintimidation est un problème grave et croissant qui a des répercussions sur beaucoup trop de jeunes. Nous saluons les efforts du gouvernement du Canada visant à prévenir d'éventuelles tragédies en sensibilisant le public à cette question et en investissant dans des initiatives d'éducation et de prévention. »
Lianna McDonald,directrice générale du Centre canadien de protection de l'enfance

« L'éducation et la connaissance des ressources communautaires sont primordiales. Les services de police du Canada sont déterminés à mettre fin à l'intimidation. Nous devons continuellement créer et promouvoir des approches communautaires, favoriser l'éducation et l'aide, ainsi qu'encourager les discussions parmi les familles et adolescents. »
Chef Eric Jolliffe, président du Comité des victimes d'actes criminels de l'ACCP

Produits connexes

Liens associés

Personnes-ressources

Paloma Aguilar
Attaché de presse
Cabinet du ministre de la Justice
613-992-4621

Relations avec les médias
Ministère de la Justice
613-957-4207

Jean-Christophe de Le Rue
Directeur des communications
Cabinet du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
613-991-2924

Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613-991-0657

Suivez Pensez cybersécurité (@cyber_securite) sur Twitter.

Pour de plus amples renseignements, visitez le site Web à canada.ca/Nonalacyberintimidation.


Recherche d'information connexe par mot-clés

Sécurité publique Canada Santé et sécurité

Date de modification :