Déclaration Article provenant de  Défense nationale et les Forces armées canadiennes

Archivé - Déclaration du ministre de la Défense Jason Kenney sur le rapport de l'ombudsman concernant la tragédie de cadets en 1974 à la BFC Valcartier

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Le 28 juillet 2015
Ministère de la Défense nationale
Ottawa

L’honorable Jason Kenney, ministre de la Défense nationale, a diffusé la déclaration suivante en réponse au rapport d’enquête publié aujourd’hui par l’ombudsman du ministère de la Défense nationale et des Forces armées canadiennes sur l’explosion d’une grenade survenue en 1974 au Centre d’ entraînement des cadets à la BFC Valcartier :

« L’explosion accidentelle d’une grenade au Centre d'entraînement des cadets à la BFC Valcartier, en 1974, a été une tragédie qui a affecté les victimes et leur famille. Ce dossier est important pour le gouvernement du Canada, et c’est pourquoi mon prédécesseur, l’honorable Rob Nicholson, a autorisé l’ombudsman à mener une enquête sur cet incident.

« Au nom du gouvernement du Canada, je regrette les conséquences que l’évènement a occasionnées pour les victimes et leur famille. L’examen mené par l’ombudsman confirme que l’on aurait pu faire davantage et j’ai accepté les recommandations de l’ombudsman pour faire en sorte que les victimes reçoivent les soins qu’elles méritent.

« Je constate que ceux ayant été directement témoins de ce terrible accident, ou qui ont alors été blessés, en souffrent peut-être encore. Je suis déterminé à leur procurer l’aide dont ils ont besoin. J’ai donc ordonné au ministère de la Défense nationale d’offrir des évaluations à tous ceux et celles qui ont été affligés par cet incident, afin de cerner les soins physiques et psychologiques qu’il leur faut. À la lumière de ces évaluations, nous veillerons à ce que les personnes touchées aient accès aux soins de santé et au dédommagement, le cas échéant.

« Je remercie l’ombudsman d’avoir examiné ce dossier plus à fond et de nous avoir recommandé les moyens à prendre pour mieux aider les personnes touchées par cet incident. Je regrette qu’il ait fallu 41 ans pour en reconnaître officiellement les effets et pour nous pencher franchement sur eux, et j’espère que les mesures que nous prenons maintenant dans la foulée des recommandations de l’ombudsman procureront un certain réconfort aux victimes et aux familles concernées. »

-30-

Produits connexes

Document d’information – Explosion d’une grenade en 1974 au Camp d’instruction des cadets de Valcartier

Personnes-ressources

Lauren Armstrong
Bureau du ministre de la Défense nationale
Téléphone : 613‑996-3100
Lauren.Armstrong2@forces.gc.ca

Relations avec les médias
Ministère de la Défense nationale
Téléphone : 613-996-2353
Sans frais : 1-866-377-0811


Recherche d'information connexe par mot-clés

L'hon. Jason Kenney Défense nationale et les Forces armées canadiennes Histoire et science militaire

Date de modification :