Communiqué de presse Article provenant de  Patrimoine canadien

Archivé - Le gouvernement du Canada annonce la création du Fonds interactif du Canada

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

TORONTO, le 23 septembre 2009 - Au nom de l'honorable James Moore, ministre du Patrimoine canadien et des Langues officielles, M. Dean Del Mastro, secrétaire parlementaire du ministre du Patrimoine canadien et député de Peterborough, a annoncé aujourd'hui, lors de son passage au Seneca College, la création du Fonds interactif du Canada.

Grâce à un investissement de 37,5 millions de dollars sur cinq ans, le Fonds financera la création de contenu culturel interactif et de nouvelles applications conçus par des organismes sans but lucratif provenant des communautés autochtones, ethnoculturelles et des communautés de langue officielle en situation minoritaire, ainsi que d'autres organisations culturels sans but lucratif.

Le Fonds permettra aux organismes financés de développer leurs capacités techniques afin d'ouvrir la voie à d'éventuelles activités commerciales et à la création d'emplois.

« Les Canadiens sont fiers de vivre dans un pays qui est ouvert à toutes les cultures du monde. Ils veulent apprendre à mieux connaître leurs pairs de toutes origines pour faire du Canada un pays uni et dynamique, a déclaré le ministre Moore. Notre gouvernement est ravi d'encourager la créativité et l'innovation culturelles, toutes deux essentielles à notre vitalité culturelle ainsi qu'à notre avenir économique. »

« Les Canadiens veulent avoir accès, en ligne, à des œuvres culturelles encore plus pertinentes et significatives, a expliqué M. Del Mastro. Notre gouvernement est déterminé à rehausser la façon dont Internet et les nouvelles technologies offrent aux Canadiens un espace interactif où ils peuvent découvrir, exprimer et partager leur culture. »

« Avec une population étudiante si diverse, Seneca comprend bien l'importance d'entretenir les identités culturelles, a déclaré M. Henry Decock, vice-président adjoint du Seneca College. Cette annonce nous réjouit, car nos étudiants seront diplômés de programmes (comme l'animation et les arts médiatiques numériques) et seront mieux placés pour contribuer aux projets que les établissements culturels entreprendront grâce au Fonds. »

Le Fonds interactif du Canada, qui a été mis sur pied pour refléter l'évolution de l'environnement culturel canadien tant sur le plan social que technologique, sera en place dès 2010-2011. Ce fonds s'appuie sur les succès du Fonds des partenariats et du Fonds de la passerelle , qui poursuivront leurs activités au courant de 2009-2010

Pour obtenir plus de renseignements, consultez la fiche d'information ci-jointe.

Renseignements :

Stephanie Rea
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Patrimoine canadien et des Langues officielles
819-997-7788
stephanie.rea@pch.gc.ca

Relations avec les médias
Patrimoine canadien
819-994-9101
1-866-569-6155
media@pch.gc.ca

Fiche d'information

Le Fonds des partenariats et le Fonds de la passerelle appuient les organismes qui détiennent des collections culturelles ou qui sont des chefs de file des communautés autochtones et ethnoculturelles ou des communautés de langue officielle en situation minoritaire. Ceux-ci sont ainsi en mesure de partager leurs expériences, leur culture et leur patrimoine en ligne. Ces fonds ont financé 147 projets de numérisation de collections culturelles et la production de 132 sites Web présentant la culture contemporaine de ces communautés et d'autres organismes sans but lucratif.

Un environnement en évolution

Bien que le Fonds des partenariats et le Fonds de la passerelle aient contribué avec succès à la création et à la publication en ligne d'un volume non négligeable de documents culturels canadiens, le monde des communications en ligne a subi une transformation sans précédent depuis la création de ces fonds.

Depuis 2000, la proportion de foyers canadiens ayant accès à Internet par un réseau à large bande est passé de 12 p. 100 à plus de 60 p. 100. Cette augmentation marquée de l'accès à Internet, particulièrement chez les jeunes, démontre que les Canadiens se tournent de plus en plus vers des expériences interactives, et ce, sur de multiples plateformes. Les Néo-Canadiens utilisent également les nouvelles plateformes pour partager leurs récits, dialoguer avec d'autres citoyens et faciliter la compréhension interculturelle.

Une nouvelle démarche

Le monde numérique offre une foule de possibilités remarquables. Tous les Canadiens peuvent et doivent être à l'avant-garde de la révolution numérique. Ce gouvernement s'est donc doté d'un plan avant-gardiste et d'une vision où le Canada est une véritable plaque tournante de la créativité et de l'innovation. Ce plan vise à soutenir les entreprises créatives et novatrices pour qu'elles servent de catalyseurs à la production et à la publication d'œuvres et de documents canadiens.

Voilà pourquoi en mars 2009, le gouvernement du Canada a annoncé l'établissement du Fonds des médias du Canada qui remplace le Fonds canadien de télévision et le Fonds du Canada pour les nouveaux médias. Le Fonds des médias du Canada suivra une démarche moderne et plus efficace pour soutenir la production d'œuvres canadiennes sur toutes les plateformes. De concert avec les partenaires du secteur privé, ce fonds investira 310 millions de dollars par année dans le secteur de la production. En plus de ce fonds, le gouvernement du Canada a aussi renouvelé ses investissements dans l'industrie de la musique et celle des périodiques afin de soutenir ces autres volets de la révolution numérique.

En s'appuyant sur les succès du Fonds des partenariats et du Fonds de la passerelle, le Fonds interactif du Canada encouragera la création d'œuvres et de documents culturels hautement interactifs de la part des organismes sans but lucratif provenant des communautés autochtones, ethnoculturelles, des communautés de langue officielle en situation minoritaire et d'organismes culturels sans but lucratif afin de mieux refléter le nouvel environnement. Entre autres, le gouvernement encouragera l'adoption des nouvelles technologies comme les applications de Web 2.0 et des plateformes mobiles.

Afin que le Fonds interactif du Canada demeure à la page, il encouragera ce qui est novateur aujourd'hui tout en disposant de la souplesse nécessaire pour faire bon accueil aux innovations de demain.

Le Fonds permettra aux organismes financés de développer leurs capacités techniques afin d'ouvrir la voie à d'éventuelles activités commerciales et à la création d'emplois.

Pour obtenir plus de renseignements sur le Fonds des médias du Canada, veuillez consulter le www.patrimoinecanadien.gc.ca/pc-ch/infoCntr/cdm-mc/index-fra.cfm?action=doc&DocIDCd=CJM082271 .

Pour obtenir plus de renseignements sur le Fonds des partenariats, veuillez consulter le www.patrimoinecanadien.gc.ca/pgm/pcce-ccop/pgm/prt-fra.cfm .

Pour obtenir plus de renseignements sur le Fonds de la passerelle, veuillez consulter le
www.patrimoinecanadien.gc.ca/pgm/pcce-ccop/pgm/gtwy-fra.cfm .


Recherche d'information connexe par mot-clés

Patrimoine canadien Économie et industrie

Date de modification :