Communiqué de presse Article provenant de  Patrimoine canadien

Archivé - Le gouvernement du Canada renouvelle son investissement dans l'édition canadienne en mettant l'accent sur la technologie numérique

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

VICTORIA, le 22 septembre 2009 - L'honorable James Moore, ministre du Patrimoine canadien et des Langues officielles, a annoncé le renouvellement du soutien financier du gouvernement du Canada à l'industrie canadienne de l'édition. Cet investissement, qui se chiffre à 39,5 millions de dollars par année pendant cinq ans, aidera les maisons d'édition et autres parties intéressées de l'industrie à braver la présente situation économique.

« Cette annonce signifie que la récession ne réduira pas le financement public pour la production et la promotion de livres canadiens, a déclaré le ministre Moore. Nous aiderons à préserver des milliers d'emplois tout en offrant aux lecteurs de partout au monde un accès ininterrompu à une gamme de livres d'auteurs canadiens. »

La technologie numérique offre aux Canadiens de nouvelles façons de découvrir, d'acheter et de lire des livres canadiens. Cette aide financière permettra à l'industrie de l'édition de suivre le rythme de l'évolution de la publication numérique. Les éditeurs canadiens pourront ainsi adopter des modèles d'affaires plus compétitifs, élaborer des processus de distribution plus efficaces et publier davantage de livres canadiens dans les formats demandés par les lecteurs canadiens.

« Les éditeurs canadiens se battent chaque jour pour apporter des livres aux lecteurs canadiens. Grâce à cet appui du gouvernement fédéral, ils sont capables de faire bonne concurrence aux maisons d'édition multinationales qui font plusieurs fois leur taille, a affirmé M. Andrew Wooldridge, président de l'Association of Book Publishers of British Columbia. Au nom de l'Association of Canadian Publishers, je vous remercie, monsieur le ministre, pour l'engagement que prend aujourd'hui votre gouvernement envers notre industrie. Ainsi, les lecteurs canadiens continueront d'avoir accès aux livres canadiens, dans le format de leur choix. »

Cet investissement est actuellement géré par le Programme d'aide au développement de l'industrie de l'édition (PADIÉ). Le gouvernement du Canada s'appuie sur le succès du programme existant et modifie son rôle : au lieu de soutenir une industrie en développement, il renforce une industrie mieux établie qui assure l'accès à des livres canadiens aux lecteurs du monde entier.

Afin de refléter cette évolution, le PADIÉ sera renommé le Fonds du livre du Canada. De plus, le gouvernement prévoit rationaliser l'exécution de ce programme pour en réduire le fardeau et le coût administratifs pour les demandeurs.

On trouvera ci jointe une fiche d'information sur le Programme.

Renseignements :

Deirdra McCracken
Directrice des communications
Cabinet du ministre du Patrimoine canadien et des Langues officielles
819-997-7788
deirdra.mccracken@pch.gc.ca

Relations avec les médias
Patrimoine canadien
819-994-9101
1-866-569-6155
media@pch.gc.ca

Fiche d'information

Le Programme d'aide au développement de l'industrie de l'édition, établi en 1979, constitue actuellement le principal outil du gouvernement pour soutenir financièrement l'industrie canadienne du livre. Uniquement l'an dernier, ce programme a permis d'investir dans plus de 200 maisons ou organismes d'édition afin de les aider à publier et à promouvoir plus de 5 500 livres d'auteurs canadiens. Ces livres ont suscité des ventes de 450 millions de dollars, dont 100 millions de dollars en exportations dans plus d'une centaine de marchés.

Avec l'annonce d'aujourd'hui, le gouvernement fédéral prolonge le financement quinquennal de ce programme à 39,5 millions de dollars, maintenant ainsi les 9 millions de dollars supplémentaires qui lui ont été affectés jusqu'à sa conclusion en 2014 2015.

Cette somme s'ajoute aux 31,1 millions de dollars offerts chaque année à l'industrie canadienne de l'édition par l'entremise d'autres organismes du gouvernement du Canada comme le Conseil des Arts du Canada ou la Commission du droit de prêt public.

Une nouvelle orientation vers la technologie numérique

Le programme renouvelé s'appuiera sur le succès antérieur pour offrir aux Canadiens l'accès à une grande variété de livres d'auteurs canadiens de la façon la plus efficace possible. Plus particulièrement, le Programme servira à :

  • offrir aux éditeurs la stabilité financière à long terme dont ils ont besoin pour prendre des risques et expérimenter avec la technologie numérique;
  • encourager les éditeurs à faire la transition vers les nouveaux modèles d'affaires et à produire des livres dans de nouveaux formats comme des publications numériques;
  • continuer à soutenir des activités collectives de mise en marché, des stages et des activités de perfectionnement professionnel reliés à l'adoption de la nouvelle technologie ou aux nouveaux formats de publication.

Modernisation de la structure du Programme

Le gouvernement entend rationaliser la structure du Programme afin d'en réduire le fardeau administratif pour les demandeurs. Les quatre volets actuels seront regroupés en fonction des deux groupes admissibles du Programme :

  1. Volet de soutien aux éditeurs
    Soutien financier aux éditeurs pour les publications destinées au marché canadien et à l'exportation, ainsi que pour les activités de planification commerciale et des stages.

  2. Volet de soutien aux organismes
    Soutien financier pour les activités de mise en marché, d'adoption de la technologie, de recherche, de perfectionnement professionnel, de planification des affaires, de stages et de mise en marché internationale.

Mise en œuvre

Les modifications ci dessus seront mises en œuvre dès le 1er avril 2010. Afin de refléter l'évolution du Programme d'aide au développement de l'industrie de l'édition depuis sa création, il sera renommé le Fonds du livre du Canada.

Pour obtenir plus de renseignements sur le Fonds du livre du Canada, visitez le www.patrimoinecanadien.gc.ca/livre.


Recherche d'information connexe par mot-clés

Patrimoine canadien Économie et industrie

Date de modification :